Fès: descentes policières dans des centres de massage, plusieurs interpellations

Les autorités sécuritaires ont procédé, jeudi 19 mai, à des descentes dans plusieurs centres de massage non autorisés, à Fès, et y ont interpellé 53 personnes.

Parmi ces dernières, on compte 35 jeunes femmes, dont une  adolescente âgée de 17 ans, toutes impliquées dans une affaire de proxénétisme, de gestion de locaux non autorisés recevant des personnes en quête de prostitution et de débauche, ainsi que de détention et d’offre de drogues et de psychotropes.

Cette interpellation est survenue lors de descentes policières ayant ciblé six centres de massage non autorisés à Fès, se prétendant offrir les prestations proposées par un spa, alors qu’ils recevaient secrètement des personnes cherchant luxure et débauche.

En sus des 35 interpellations précitées, les investigations diligentées ont permis l’arrestation de 10 gérants de ces lieux et 8 autres personnes, dont un proxénète. De même qu’ont  été saisis 405 comprimés de Rivotril, 25 grammes de « chira », des capsules de drogues dures, des jouets sexuels pour hommes, en sus de sommes d’argent provenant sûrement de ces activités criminelles.

Toutes les personnes arrêtées ont été soumis aux enquêtes judiciaires  nécessaires, sous la supervision du parquet général compétent, en vue de connaître le degré d’implication de chacune d’entre elles dans les chefs d’accusation retenus et aussi d’identifier d’autres complices impliqués dans l’exploitation et la direction de ces lieux de débauche.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page