Fermeture des cafés et restaurants: une vraie onde de choc pour les professionnels du secteur

L’Association nationale des propriétaires et gérants des cafés et restaurants au Maroc a exprimé son étonnement quant au silence du gouvernement concernant la décision de fermeture des restaurants des villes de Casablanca, Marrakech, Agadir et Tanger et ce, pendant trois semaines.

Noureddine El Harrak, président de l’Association précitée, a déclaré à Le Site info que les professionnels du secteur attendaient impatiemment la célébration des fêtes de fin d’année pour compenser, peu ou prou, les grandes pertes pécuniaires subies pendant toute l’année en cours.

« Nous avions bien cru que le gouvernement allait décider l’assouplissement des mesures restrictives. Au lieu de cela, la décision prise a constitué une onde de choc pour nous », s’est-il plaint.

De même que Harrak a critiqué le manque de communication de la commission de veille avec les professionnels du secteur. « Notre association a organisé une réunion où nous avions pris acte de la décision du gouvernement. Cependant, nous avons annoncé notre refus total de cette mesure », a-t-il souligné.

Sans vouloir contester les mesures décrétées par les autorités compétentes, il n’est pas prouvé que les cafés et restaurants soient des foyers infectieux, ont précisé les professionnels du secteur. Et le président de l’Association des propriétaires et gérants des cafés et restaurants craint fort que les circonstances déplorables que vivent les professionnels et les employés du secteur ne deviennent pires encore.

A.T.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page