Felipe et Letizia d’Espagne bientôt en visite au Maroc (officiel)

Le ministre des affaires étrangères espagnol, Alfonso Dastis a affirmé que le roi d’Espagne Felipe VI et sa femme, la reine Letizia devraient se rendre au Maroc durant le mois de janvier prochain.

Par ailleurs le ministre espagnol a déclaré à l’agence de presse espagnol EFE, que ce voyage était prévu pour le mois de novembre, mais a du être décalé, car le roi Mohammed VI participait à ce moment là au Sommet Union européenne/Union Africaine à Abidjan.

Pour rappel, la dernière visite de Felipe VI et Letizia date de juillet 2014. Deux ans après, en décembre 2016 des spéculations autour d’une visite royale annonçaient une visite pour le mois de mars 2017. Celle-ci a été reportée au mois de septembre, puis novembre.

Le gouvernement espagnol, réuni vendredi en Conseil des ministres, a approuvé un accord portant sur l’octroi au Maroc d’un prêt de 12.177.323 d’euros pour la réalisation d’une usine de dessalement d’eau de mer qui approvisionnera en eau potable les régions d’Al Hoceima et Nador.

Les relations Maroc-Espagne se portent bien, malgré les rumeurs de certains médias. En octobre dernier, le gouvernement espagnol, a accordé un prêt de 12 millions d’Euros, à travers le Fonds espagnol pour l’internationalisation de l’entreprise (FIEM). Un fond versé à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) « pour la planification et la construction d’une usine de dessalement d’eau de mer qui approvisionnera en eau potable les populations des régions d’Al Hoceima et Nador ». Par ailleurs, les services sécuritaires espagnols collaborent régulièrement avec leurs homologues marocains dans la lutte contre le terrorisme. La visite de Felipe VI sera une occasion de consolider les liens entre les deux pays.

F.R.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne

La Commission européenne a salué, ce vendredi, la gestion exemplaire menée par le Maroc dans le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19.