Une famille d’origine marocaine condamnée pour trafic d’organes en Espagne

C’est la première condamnation du genre qui se fait en Espagne. Trois membres d’une famille d’origine marocaine ont écopé d’une peine de six ans de prison ferme pour trafic d’organes.
Le tribunal Catalan a appliqué cette sentence à un père et à ses deux enfants, dans le cadre de la loi espagnole contre le trafic d’organes, en vigueur depuis 2010.

Le fils souffrait d’insuffisance rénale et avait besoin d’une transplantation. Cependant, vu la longueur du processus, plusieurs modes tout à fait illégaux ont été orchestrés par la famille. Premièrement, le frère du patient se faisait passer pour son frère à chaque fois qu’il allait chez le médecin, car le malade n’avait pas de carte de couverture médicale.

Deuxièmement, la famille a fait appel à un donneur, un jeune immigré marocain qui s’est fait passer pour un proche de la famille pour la transplantation, en échange de 6000 euros. Une fois chez le notaire et à la dernière minute, le jeune homme s’est retiré en changeant d’avis. Le père et ses deux fils l’ont alors agressé physiquement, lui causant de graves lésions.

Le père de famille devra faire 6 ans et six mois de prison, pour trafic d’organe, son fils 6 ans pour le même délit ainsi qu’usurpation d’identité, son autre fils malade a bénéficié de circonstances atténuantes et n’en fera que 4 ans et demi. Et un ami de la famille devra faire 6 ans également pour avoir cherché un donateur avec eux.

Faiza Rhoul


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page