Fake news: un commercial de 35 ans arrêté à Casablanca

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca ont arrêté, ce mardi après-midi, en coordination avec le service central de lutte contre les crimes liés aux nouvelles technologies, un commercial de 35 ans exerçant dans une entreprise privée, pour son implication présumée dans la diffusion de contenu numérique, contenant des informations fallacieuses et incitant de manière explicite à la discrimination et à la haine.

Le mis en cause avait diffusé des posts et des contenus numériques sur les réseaux sociaux, contenant des données erronées sur la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus au Maroc, prétendant que les cas s’estiment à des milliers dans plusieurs villes marocaines, indique la DGSN dans un communiqué, ajoutant que le suspect a faussement accusé un citoyen marocain de confession juive et un ressortissant étranger d’origine arabe d’être les responsables directs de la propagation du virus chez un nombre élevé de personnes contaminées au Covid-19.

Les recherches sur le terrain et les expertises techniques menées par les services de la sûreté nationale ont permis d’identifier et d’arrêter le mis en cause, qui a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer les circonstances ainsi que les tenants et les aboutissants de la diffusion de ces contenus fallacieux portant atteinte au sentiment de sécurité des citoyens en général et portant préjudice à un certain nombre de Marocains et d’étrangers, conclut le communiqué.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Intervention de la DGSN au niveau de la gare de péage de Tit Mellil

Les deux mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l'enquête menée sous la supervision du parquet compétent.