Face aux critiques, Nasr Mégri sort de son silence

La décision d’expulsion la famille Mégri de la maison qu’elle loue au quartier des Oudayas à Rabat, a suscité une polémique qui a divisé l’opinion publique. Certains ont notamment critiqué certaines sorties médiatiques des Mégri, qu’ils ont jugé inappropriées.

À ce propos, Nasr Mégri, fils du défunt artiste Hassan Mégri est sorti de son silence afin de répondre aux critiques. « J’ai pleuré pour la maison car j’ai l’impression d’avoir perdu l’héritage de la famille Mégri et son école artistique. Certains pleurent quand l’équipe nationale perd, moi j’ai pleuré pour la maison qui renferme beaucoup de souvenirs », a-t-il déclaré à Le Site info.

Et d’ajouter : « je m’excuse auprès de tout le monde. Nous n’avons de problème avec personne, mais j’ai parlé avec passion concernant un sujet qui me tient à cœur ».

Notre interlocuteur ajoute que l’objectif de la famille Mégri dans son ensemble est de respecter la loi, ainsi que de défendre ses droits conformément à cette dernière. Et de souligner que la famille est attachée à la maison pour sa valeur symbolique.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page