Exercices militaires dans le Golfe: le Maroc fait l’impasse

Pour la seconde année consécutive, nos Forces Armées Royales n’ont pas intégré les exercices de manœuvres militaires conjoints “Red Wave ” et “Gulf Shield “, qui se déroulent dans le Golf. Le premier, l’un des plus grands du genre ‘’Commandos’’, Red Wave (Vague rouge ) réunit six pays riverains de la mer Rouge (l’Arabie Saoudite, l’Egypte, la Jordanie, le Yémen, Djibouti,  la Somalie et le Soudan) à proximité de Djeddah, en Arabie saoudite. Il a pour but de protéger le commerce mondial et la navigation internationale dans cette partie du monde.

Quant au “Gulf Shield “, il est plus consistant de par une participation massive de forces armées de 23 pays (Qatar y compris), aux exercices de manœuvres. Il a lieu en général vers les débuts de printemps (mi-mars). Un événement, considéré comme le plus important exercice militaire de la région.

Les véritables raisons de l’absence du Maroc dans ces exercices militaires, selon l’analyste politique Sabri Lhou, sont dues au différend qui a éclaté entre les Etats du Golfe. “Le Maroc s’accroche à sa position de neutralité”, a déclaré ce spécialiste des affaires du Sahara. Le Royaume a choisi de ne pas trop s’impliquer dans les affaires litigieuses qui secouent le Conseil de coopération du Golfe (CCG) et plus particulièrement entre l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Qatar.

“Nous ne pouvons pas non plus occulter le différend à peine voilé qui existe entre notre pays et l’Arabie saoudite, mais le Maroc tente, à travers cette position, d’exprimer qu’il est indépendant et dispose d’une souveraineté dans ses décisions. Il répond de manière mesurée et élégante aux attaques dont le Royaume fait l’objet dans certains milieux du Golf”, a-t-il encore déclaré.

C’est tout à l’honneur du Royaume d’adopter cette neutralité objective dans la crise qui secoue le Golf et qui a isolé le Qatar. Le Maroc a plutôt favorisé la médiation là où Riyad et d’autres capitales arabes exigeaient de lui de s’aligner sur la rigidité des positions saoudiennes.

M.J.K.

Suggestions d’articles

FAR: un exercice militaire sur Hautes Instructions Royales

Les objectifs de cet exercice, considéré parmi les exercices interallié les plus importants dans le monde, sont nombreux.