Exclusif. Hélène Le Gal : « La réactivité du Maroc a été remarquable »

Continuité des services, rapatriement des Français bloqués au Maroc et suivi des plus vulnérables, les autorités diplomatiques françaises sont plus que jamais mobilisées. Hélène Le Gal, ambassadrice de France à Rabat, explique comment ses services, en mode confinement, gèrent cette situation.
par Fatima El Ouafi
Comment l’Ambassade de France au Maroc et les représentations consulaires se sont-elles organisées pour assurer la continuité des services à leurs concitoyens, en cette période de confinement?
Comme pour la plupart des employeurs, publics ou privés, au Maroc comme en France, il a fallu faire preuve de réactivité et de souplesse. Un certain nombre de mesures ont été prises pour, à la fois, s’adapter aux contraintes posées par cette pandémie mondiale et assurer, de la façon la plus efficace possible, la continuité du service public, en cette période de crise sanitaire sans précédent. L’ambassade et les consulats doivent plus que jamais être là pour aider et protéger nos compatriotes en difficulté et témoigner la plus grande solidarité avec le Maroc et les Marocains dans cette épreuve. Nous avons, pour cela, dû repenser toute notre organisation de travail. Les nombreux moyens de communication ont été d’une très grande aide. Une grande partie des agents sont ainsi en télétravail et se réunissent par visioconférence afin de continuer à assurer des missions essentielles, comme par exemple dresser des actes d’État civil, assurer un suivi régulier des Français les plus vulnérables tout en priorisant les urgences.
De nombreux touristes sont restés bloqués lors de la fermeture des liaisons maritimes et aériennes. Comment et combien de Français ont été pris en charge et rapatriés?
Depuis le 13 mars, l’Ambassade de France et les consulats généraux se sont mobilisés nuit et jour pour permettre le retour en France de plus de 25.000 personnes de passage, principalement par avion mais aussi par ferry au départ de Tanger. Cette opération, d’ampleur inédite, a été rendue possible grâce à la très grande fluidité des relations que nous entretenons avec les autorités marocaines. L’engagement de «l’équipe France», c’est-à-dire des agents de l’ambassade et des consulats, a été entier, selon un haut sens du service public, malgré les très fortes contraintes liées à cette pandémie mondiale…


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page