Été 2022 : plus de 9000 noyades enregistrées à ce jour

Face à la hausse des températures, les citoyens marocains cherchent à se rafraichir par tous les moyens sauf que ce qui est supposé être un moment de bonheur peut vite se transformer en drame.

Dans son bilan du 1er mai au 15 juillet 2022, la Direction Générale de Protection Civile (DGPC) a indiqué que 9.482 cas de noyades ont été enregistrés, 32 d’entre eux sont décédés et 20 sont portées disparues.

La DGPC indique que les régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma (3.136 cas), Casablanca-Settat (3200 cas), et Rabat-Salé-Kénitra (2.302 cas) arrivent en tête des zones qui enregistrent le plus grand nombre de noyades durant ladite période. Il est à noter que les chiffres pour la période 2022 sont en baisse par rapport à ceux de la même période en 2021 (14.102, 10.608 et 6.086 cas de noyades).

La DGPC explique que les raisons derrière ces noyades sont dues en grande partie à l’ignorance des consignes de sécurité par les baigneurs, de la baignade à certains endroits à risque, en plus de la baignade à des heures tardives.

La DGPC a indiqué à nos confrères de Le Matin qu’afin de faire face à cette problématique, une campagne de recrutement de 3.315 nageurs-sauveteurs saisonniers a été lancée pour la période estivale 2022, avec le soutien de la Direction générale des collectivités territoriales.

A.O.

Nouveau changement dans les prix des carburants au Maroc






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page