Etat d’urgence: les moyens de transport entre les villes interdits

Dans le cadre de “l’état d’urgence sanitaire” déclaré, il a été décidé d’interdire les moyens de transport privés et publics entre les villes, à partir de samedi 21 mars à minuit, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Cette interdiction ne concerne pas le transport des marchandises et des produits de base qui s’effectue dans des conditions normales et fluides de manière à satisfaire les besoins quotidiens des citoyens. Elle ne concerne pas non plus les déplacements pour des raisons de santé et professionnelles prouvés par des documents délivrés par les administrations et les établissements, précise le ministère.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Tétouan: Ils enfreignent l’état d’urgence pour… les habits de l’Aïd

La Colombe blanche, la ville de Tétouan, a été épargnée par le Covid-19, puisque la situation épidémiologique y est stable et qu'on n'y a enregistré aucun cas nouveau cas confirmé.