Etat d’urgence: une photo réunissant de nombreux avocats fait polémique

Les réseaux sociaux ont été surpris par des photos réunissant de nombreux avocats, en toges et masques, devant le hall d’un tribunal.
Ce qui est vigoureusement reproché par les internautes à ces médiateurs judiciaires, c’est leur non respect de la distance de sécurité, vivement recommandée dans le but d’éviter la propagation du covid-19.

Ce qui semble surprenant dans l’affaire, c’est l’argument de la “plaidoirie” de Me Mohamed Ziane, défendant ses confères et consoeurs. En effet, l’ex-ministre et avocat polémique soutient que les photos pointées par les réseaux sociaux sont “ordinaires et normales”! Et de préciser, dans une déclaration à Le Site info, qu’elles ont été prises à la fin de l’audience du procès dont l’accusé est un avocat.

Me Ziane a également souligné que ces photos n’ont aucun rapport avec un quelconque mouvement protestataire. Et de préciser que c’est à la sortie d’un tribunal de Rabat que les avocats ont prise la pose, après l’audience concernant le procès précité. Mais il a omis d’évoquer, sciemment ou pas, en bon avocat qu’il est, la vraie raison de la colère indignée des internautes. Il s’agit, encore une fois, du non respect de la distance de sécurité qu’imposent vainement les mesures d’état d’urgence sanitaire. Et la Toile assure que les intercesseurs en justice devraient être les premiers à ne pas les enfreindre, de par leur connaissance avérée de la loi.

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: la chaleur persiste au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du mardi 2 juin 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.