Etat des routes au Maroc: Le ministère fait le point

Le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a passé en revue les interventions pour le rétablissement de la circulation routière après les précipitations importantes et les chutes de neige qu’a connues récemment le Royaume.

Dans un communiqué publié vendredi, le ministère indique que durant la période du 1er au 11 janvier, le Maroc a connu des précipitations importantes et des chutes de neige avec des épaisseurs atteignant 60 cm, surtout au niveau du Moyen Atlas. Cette situation a généré des perturbations, voire des coupures de la circulation au niveau de plusieurs axes routiers.

Les fortes averses orageuses ont provoqué des élévations du niveau d’eau au niveau de plusieurs Ouedsة générant des coupures de la circulation sur plus de 30 axes routiers relevant des provinces de Taroudant, Ouarzazate, Tata, Guelmim, Sidi Kacem, Casablanca, Taounate, Khouribga, Taza et Ouazzane.

Les principaux axes routiers concernés sont la route nationale n°10 reliant Taroudant à Ouarzazate au niveau des sections entre Oulad Berhil – Aoulouz et Taznakhte –Timdline, à cause des crues des deux oueds Mdad et Lmini, ainsi que la route nationale n°12 reliant Tata à Foum Lahcen, suite aux inondations de l’oued ait Ouabbelli.

Il s’agit, également, de la route nationale n°1 entre Casablanca et El Jadida, la route régionale n°203 reliant Marrakech à Taroudant, au niveau de la section entre Tizi Ntaste et Ouled Belhil et la route régionale n°315 reliant Casablanca et Mediona.

Le ministère cite, également, la route régionale n°102 reliant Foum Lahcen à Bouizakarne, à cause des crues de l’oued Tamanart et la route régionale n°106 reliant Ighreme et Assaki.

Les fortes tempêtes ont provoqué, aussi, des perturbations et des coupures de la circulation sur plusieurs axes routiers situés, notamment, au niveau des régions du Haut et Moyen Atlas et du Rif, ce qui a rendu les provinces d’Ifrane, Midelt, Tinghir et Azilal enclavées totalement, et d’autres provinces enclavées partiellement.

Ainsi, le linéaire des tronçons routiers, où la circulation a été interrompue par l’enneigement, a atteint plus de 1857 km répartis sur 60 axes routiers, relevant des provinces de El Hajeb, Ifrane, Azrou, Boulemane, Sefrou, Midelt, Taza, Guercif, Taourirt, Al Hoceima, Chefchaouen, Tinghir, Beni Mellal, Khenifra, Azilal, AlHaouz, Taroudant, Taounat.

Les principaux axes routiers où la circulation a été interrompue par la neige sont la route nationale n°13 reliant El Hajeb, Azrou, Midelt, Tizintlghmte, à travers Timehdite, Hjirte et Ait Oufella, la route nationale n°8 reliant Imouzzer à Azrou via Ifrane et la route nationale n°2 reliant Chefchaouene à Al Hoceima, à travers Issaguene et Targuiste.

Il s’agit aussi de la route régionale n°503 reliant Sefrou, Boulemane, Boulaajoul et Zaida d’un côté, et Khénifra à Zaida de l’autre, la route régionale n°707 qui relie El Hajeb à Boulemane, en traversant Ifrane, la route régionale n°502 entre Boulemane et Outtat El Haj, la route régionale n°504 reliant Bouiblane à Ribat El Kheir, la route régionale n°509 reliant Issaguen à Lekhlalfa, la route régionale n°510 reliant Taounat à Aknoul et Bourde, ainsi que la route régionale n°505 qui relie Aknoul à Kassita.

La même source évoque, aussi, la route régionale n°507 qui relie Taza, Maghraoua à Bouiblane, la route régionale n° 302 qui relie Tabante, Tizi N’Tidghist et Zaouite Ahanssal, la route régionale n° 304 qui relie Afourar, Binlouidane et Azilal, la route régionale n°307 reliant Imin Ifri, Ait Tamlil et Tizi N’sadghat, la route régionale n°306 reliant Bin El widane, Tagleft et Lakssiba et la route régionale n° 203 entre Tahanaoute, Ijoukak et Taroudant.

Pour assurer la pérennité de la circulation, les interventions des équipes d’entretien routier et de déneigement du ministère ont permis de rétablir la circulation pour la majorité des axes routiers, en parfaite coordination avec les autorités locales, relève le ministère, signalant que certains tronçons routiers ont fait l’objet de rétablissement à plusieurs reprises, vu la récurrence des fortes tempêtes de neige accompagnées de rafales de vent, entravant ainsi les opérations de déneigement.

En outre, et suite à l’annonce de l’alerte météorologique, les services du ministère ont pris les mesures d’anticipation nécessaires pour atténuer les effets des intempéries prévues dans plusieurs régions du Royaume et ce, durant la période s’étalant du 06 au 10 janvier. En effet, un appel à la vigilance aux usagers de la route a été diffusé par le ministère et les médias nationaux, les incitant à être vigilants et éviter le déplacement pendant la nuit, à se préparer avant le voyage, en vérifiant l’état mécanique des véhicules et à se renseignant sur l’état des routes à travers les canaux de communication du ministère opérationnels 24h/24 et 7j/7 et à respecter les panneaux de signalisation et se conformer aux instructions des autorités locales et des brigades du ministère.

Sur un autre plan, les directions territoriales du ministère ont pris des mesures d’anticipation, à savoir l’actionnement des postes de commandement au niveau régional et provincial, la mise de l’ensemble du personnel en position d’alerte extrême et le renforcement des centres de permanence à l’échelle régionale et provinciale.

Ces mesures concernent aussi l’approvisionnement en matériaux nécessaires aux interventions sur le terrain (carburants, pièces de rechange, panneaux de signalisation, etc…), le positionnement des engins d’intervention au niveau des axes routiers susceptibles d’être coupés et l’aménagement des abris de neige pour abriter, le cas échéant, les usagers de la route en cas de détresse.

Grâce à l’expérience acquise, aux mesures anticipatives et à la coordination efficace avec les autorités locales, des programmes d’intervention des équipes de déneigement relevant des directions territoriales ont été mis en place, priorisant l’ouverture des axes routiers principaux ainsi que les déviations pour aborder le déneigement au niveau des tronçons ayant subi de fortes chutes de neige.

Les interventions, de jour comme de nuit, des brigades des directions territoriales du ministère ont permis, à la date du jeudi 14 janvier, le rétablissement de la totalité des tronçons de routes ainsi ouvertes à la circulation.

La même source précise que pour rétablir toutes les routes et désenclaver les populations, le ministère a mobilisé 723 personnes, composées d’ingénieurs, de techniciens, de conducteurs d’engins et d’ouvriers et 195 engins, composés de camions étraves, de fraises, de niveleuses, de chargeuses et de tractopelles.

Par ailleurs, le ministère a assuré pendant cette période une bonne communication avec les citoyens au sujet de l’état des routes et des déviations possibles, à travers les différents canaux de communication, à savoir le numéro de téléphone du centre d’appel : 05.37.71.17.17, qui a reçu durant cette période environ 3.400 appels, le site web : www.equipement.gov.ma, les réseaux sociaux : www.facebook.com/METL.DIRECTION.DES.ROUTES et la nouvelle application Smartphones « MaRoute », élaborée par le ministère et qui permet de se renseigner en temps réel sur l’état des routes. Il a, également, veillé à l’actualisation et la publication 24h/24 des bulletins de la viabilité routière sur le site web, les réseaux sociaux et l’application « MaRoute ».

Malgré ses interventions, le ministère exhorte les usagers de la route à prendre les mesures nécessaires et à ne pas se déplacer de nuit, afin d’éviter d’éventuelles glissades résultant de la formation de verglas.

AT

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page