Essaouira: un touriste anglais égorge sa chienne qui l’a émasculé

Cela s’est passé dans un douar de Sidi Kaouki, aux environs de la ville d’Essaouira, en fin de semaine dernière. Un touriste anglais, 36 ans, a égorgé sa chienne après que celle-ci l’avait presque émasculé en le mordant quand il avait voulu lui imposer un rapport zoophile.

Le jeune homme a été découvert par des habitants du douar Ifrane, au bord de la route, baignant dans son sang et dans un état comateux, rapporte le quotidien Assabah de ce mercredi 24 janvier. Alertés, des éléments de la gendarmerie royale se sont rendus sur les lieux et l’Anglais, que l’on pensait avoir été victime d’une agression, a été emmené en ambulance aux urgences de l’hôpital régional, Sidi  Mohamed Ben Abdellah d’Essaouira.

Les premiers examens médicaux ont révélé que l’état comateux du jeune touriste était dû à une surdose de drogue. De même que son organe génital avait subi des blessures graves ayant failli l’émasculer. Ce “détail” a mis la puce à l’oreille des gendarmes qui ont entrepris d’inspecter la maison que le touriste avait louée au douar. Et là, découverte macabre de la chienne égorgée!

De cette histoire sordide, il ressort que le touriste, sous l’effet de la drogue, avait voulu abuser de sa chienne. Mais l’animal ne l’entendait pas de cette oreille, s’est défendu et a gravement blessé le zoophile là où cela fait mal, très mal. La douleur et l’état d’hystérie qui en a résulté ont poussé le jeune homme à égorger sa chienne et à quitter la maison pour essayer d’arrêter l’hémorragie avant de perdre conscience .

Selon le journal, le touriste est toujours hospitalisé et reçoit les soins nécessaires en attendant d’être présenté devant le procureur pour répondre de ses actes.

Larbi Alaoui

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Sahara marocain: l’isolement de l’Algérie mis à nu par un expert salvadorien

Un expert salvadorien a mis en avant l'isolement de l'Algérie sur la scène internationale dans son appui au polisario et à ses thèses éculées.