Espagne: des milliers d’enfants marocains livrés à eux-mêmes

Un rapport accablant de l’UNESCO sonne l’alarme concernant quelque 9000 enfants marocains, non accompagnés, ayant regagné clandestinement le Royaume voisin du nord.

Selon le quotidien Akhbar Al Yaoum de ce vendredi, ledit rapport, dont les conclusions ont été révélés la veille à Madrid, décrit les conditions inhumaines et d’une précarité des plus humiliantes que subissent ces enfants partis à la recherche de l’Eldorado utopique sur l’autre rive de la Méditerranée. Ces milliers de mineurs, garçons et filles, ont réussi à débarquer en Espagne, soit va les frontières terrestres des deux enclaves marocaines occupées, Sebta et Melillia, soit à bord “des barques de la mort”.

L’instance onusienne précise également dans son rapport qu’ils sont au moins 13000 migrants clandestins mineurs, toutes nationalités confondues, dans les centres d’accueil ou errant dans les avenues et places espagnoles, dont celles des villes marocaines occupées de Sebta et Melillia.

Ce chiffre hallucinant, ajoute-t-on, n’a jamais été atteint dans l’Histoire du Royaume d’Espagne, considéré comme “terre d’accueil”, alors qu’il avait auparavant le statut de “pays d’émigration”.

Larbi Alaoui (avec Yassine Hassnaoui)

Suggestions d’articles

Deux Marocaines reçues ce vendredi à l’Élysée

Une délégation de l’Unesco a été reçue, ce vendredi à l’Elysée, par le président français Emmanuel Macron.