Errachidia: la corruption fait tomber deux agents d’autorité

Le service régional de la police judiciaire d’Errachidia a ouvert, jeudi, une enquête sous la supervision du parquet compétent autour de crimes de corruption financière attribués à un président d’une commune rurale et un agent d’autorité (caïd), soupçonnés d’avoir requis et reçu un pot-de-vin pour accomplir un acte de leur fonction.

Selon les premiers éléments de l’enquête, un investisseur local a porté plainte devant le parquet compétent avançant avoir fait l’objet de chantage et être sollicité d’offrir un pot-de-vin, ce à quoi le parquet a réagi directement en ordonnant à la police judiciaire d’enquêter sur l’affaire, indique la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant que l’enquête a permis d’arrêter, en flagrant délit de réception de sommes d’argent en guise de pot-de-vin, le président de la commune rurale le caïd dans un Caïdat situé à environ 56 kilomètres de la ville d’Errachidia, en direction de Rich.

Les mesures d’arrestation et de saisie ont été menées sous la supervision directe et en présence constante d’un représentant du parquet général chargé de l’enquête, qui a donné ses instructions de placer le président de la commune en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire, alors qu’une procédure de compétence exceptionnelle a été appliquée à l’égard de l’agent d’autorité, conformément aux dispositions du Code pénal, précise la DGSN.

S.L. (avec MAP)

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page