Errachidia: des individus en état d’ivresse sèment la panique

Un fonctionnaire de police relevant de la Sûreté régionale d’Errachidia a été contraint, mercredi soir, de dégainer son arme de service sans en faire usage, lors d’une intervention pour interpeller un homme et sa femme aux multiples antécédents judiciaires, qui étaient ivres et dans un état impulsif et ont exposé des éléments de la police à une menace sérieuse à coups de jets de pierre.

Les services de sûreté avaient reçu une plainte au sujet de trois personnes qui, en état d’ivresse avancée, ont semé le désordre sur la voie publique au niveau du quartier « Ould El Haj », menaçant la quiétude et la sécurité des citoyens, ce qui a nécessité l’intervention de la patrouille la plus proche pour les interpeller, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Mais les suspects ont opposé une résistance farouche aux éléments de la Sûreté à coups de jets de pierres, causant des dégâts matériels au pare-brise et à la carrosserie d’une voiture de la police de secours, ce qui a contraint l’inspecteur de police à dégainer son arme de service, sans en faire usage après la neutralisation du danger et l’arrestation de deux mis en cause, selon la même source.

Les deux prévenus, un homme et sa femme âgés de 19 et 34 ans, ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les circonstances de cette affaire, alors que les recherches et investigations se poursuivent pour interpeller le troisième suspect impliqué dans ces actes criminels, conclut le communiqué.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont interpellé, vendredi, trois individus âgés entre 21 et 32 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de vol, coups et blessures ayant entraîné la mort et dissimulation d'objets issus d'un crime.