Errachidia: Course poursuite pour arrêter un baron de la drogue

Mardi dernier, c’est une histoire qu’on pourrait croire tirée d’un film d’action qui s’est produite à Errachidia. Une course poursuite a mené à l’arrestation d’un baron de la drogue, ainsi que de son complice. 

Tout a commencé par une information que les brigades de la police judiciaire de la région ont reçu de la part de la DST, les mettant en garde par rapport au fait qu’il y aurait une grosse cargaison de drogue, partie d’une ville du nord du pays, vers Erfoud, en passant par Errachidia.

Deux hommes sont mêlés à cette affaire de drogue. Ils ont profité du fait que les agents étaient occupés à dégager les routes coupées par les dernières chutes de neige, dans la région. Ils ont élaboré tout un stratagème: deux voitures, une contenant la drogue et la première, dont le rôle était de faire diversion, c’est qu’on appelle le rôle de l’éclaireur dans le jargon usité en la matière.

Cette tactique est tombée à l’eau, car la police comme expliqué plus haut, était déjà avertie par la DST. Pour contrecarrer cette tactique très répandue, la police, comme rapporté par le quotidien Assabah, a tout d’abord placé un barrage près d’une rivière et donc sans échappatoire.

Les tirs ont commencé au niveau du barrage, la première voiture est tout de même arrivée à atteindre une piste dangereuse menant vers Boudnib. Cependant, les agents, à bord de leurs 4×4, ont pris un raccourci et l’ont coincée à Bni Tadjite, à 200km d’Errachidia.

En ce qui concerne la deuxième voiture, qui était au nom du baron et où une tonne de drogue était dissimulée, c’est un peu plus loin au niveau d’Arfoud que la voiture a été encerclée. Après une course poursuite s’étalant sur 75km, le conducteur s’est rendu à la deuxième brigade dépêchée sur les lieux.

F.R.

 

 

Reportage: le circuit « très spécial » du poisson au Maroc

Suggestions d’articles

Comment la présidente de la Croatie a conquis les internautes (photos)

Décrite comme «une fan pas comme les autres», Kolinda comptait déclarer ce lundi 16 juillet jour férié si la Croatie avait remporté la Coupe du monde.