Equivalence des diplômes au Maroc: étudiants, ceci vous concerne!

A l’approche du démarrage de l’année universitaire, les bacheliers souhaitant poursuivre leurs études à l’étranger se posent des questions au sujet de l’équivalence des diplômes des écoles européennes au système marocain.

Dans son édition du 3 septembre, le Bulletin Officiel (BO) a révélé le nom d’un certain nombre d’instituts et universités internationaux dont les diplômes sont équivalents à ceux délivrés au Maroc.

Concernant la licence professionnelle en audiovisuel, le BO a indiqué que le diplôme reconnu par l’Etat marocain est celui délivré par l’école de technologie appliquée à Saint Petersburg en Russie, dont l’accès nécessite un baccalauréat scientifique. L’autre diplôme également reconnu dans cette spécialité est celui délivré par le centre belge d’études supérieures d’audiovisuel appliquée.

Pour ce qui est du domaine de la pharmacie, les diplômes dont l’Etat marocain reconnait l’équivalence sont ceux délivrés par la faculté de pharmacie de Barcelone en Espagne, la faculté de Camerino et la faculté spécialisée en pharmacie de Ferrare en Italie, en plus de facultés connus aux Etats-Unis d’Amérique et en Allemagne.

Parmi les facultés internationales accréditées au Maroc, celle de Iaroslavl en Russie, spécialisée en pharmacie et biologie, sous réserve d’être muni du diplôme d’un baccalauréat scientifique.

Au vu de la demande croissante par les étudiants marocains de poursuivre leurs études dans le domaine d’infirmerie à l’étranger, le BO a fait savoir que parmi les diplômes reconnus par l’Etat marocain figure celui délivré par le ministère de l’Education et du Sport au Canada, sous réserve d’être muni d’une formation reconnue par l’institut supérieur des métiers d’infirmerie et des techniques de la santé.

A noter que la reconnaissance de l’Etat marocain des diplômes de certains instituts et facultés russes intervient après des années d’interdiction, suite à l’éclatement des scandales des «diplômes contre l’argent», qui avait suscité la peur de nombreux étudiants désireux de poursuivre leurs études en Russie.

H.M.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page