Enveloppe suspecte au consulat du Maroc à Anvers: ce que l’on sait (Source diplomatique)

Le consulat du Maroc à Anvers, en Belgique, a reçu jeudi une enveloppe suspecte contenant une poudre blanche,

Aussitôt alertés, les services de la police et de la protection civile, suspectant de l’anthrax, se sont immédiatement rendus sur les lieux, rapportent des médias locaux.

A ce propos, une source diplomatique a confié à Le Site info qu’une enquête a été ouverte par la police belge, en collaboration avec le consul général. «Le contenu de l’enveloppe sera analysé dans un laboratoire. Le ministère des Affaire étrangères et de la coopération suit de très près cette affaire. On aura de plus amples informations à ce sujet dans les prochaines heures», explique notre source.

De son côté, le porte-parole de la police locale Sven Lommaert a déclaré à la presse belge que 34 personnes étaient présentes au consulat au moment des faits. Huit parmi elles, dont le consul, ont touché l’enveloppe et ont été placées en quarantaine avant d’être autorisées à quitter le bâtiment. Ils devront toutefois surveiller leur état de santé et consulter un médecin en cas de complications.

L’anthrax est une infection potentiellement mortelle due à Bacillus anthracis, une bactérie en forme de tige, explique msdmanuals. L’anthrax peut affecter la peau, les poumons ou, plus rarement, le tube digestif (tractus gastro-intestinal).

«Les symptômes sont des papules et des vésicules (après un contact cutané), des difficultés respiratoires ou une douleur thoracique (après inhalation de spores), des douleurs abdominales et une diarrhée sanguinolente», apprend-t-on.

N.M.

 

 


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page