Enseignants contractuels: Amzazi passe aux menaces

Said Amzazi persiste et signe en ce qui concerne les mouvements protestataires, aux quatre coins du Royaume, des enseignants contractuels.

Pour le ministre de l’Education nationale, de la formation des cadres, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, aucun dialogue direct n’est envisagé, ni envisageable avec la Coordination régionale des enseignants concernés.

Lors d’une conférence de presse, Saïd Amzazi a expliqué ce refus en invoquant l’illégitimité de ladite Coordination dont les membres n’ont pas été élus, contrairement au cas des représentants syndicaux. En revanche, le ministre n’exclut pas la présence de quelques enseignants contractuels dans le cas de réunions avec les centrales syndicales.

Amzazi n’a pas non plus manqué de rappeler que les meneurs de ces mouvements protestataires, qui sont à l’origine de l’absentéisme des enseignants contractuels, risquent d’être l’objet d’une procédure d’expulsion pure et simple.

L.A et M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page