Enquête sur une fausse alerte à la bombe à l’aéroport de Fès

Les passagers d’un avion qui devait décoller de l’aéroport de Fès à destination de Paris, lundi 6 janvier ont eu très chaud…

Un appel anonyme reçu par une réceptionniste de l’aéroport Fès-Saiss, a fait état de l’existence d’une bombe sous un siège de l’avion « prêt à exploser ».

On imagine aisément, ce qui allait se passer. L’alerte a été donnée, les passagers évacués des avions et de l’aérogare, des unités de déminage d’artificiers sont montées à bord et effectué les recherches nécessaires. Après un branle bas de combat, il s’est avéré que l’alerte n’était qu’un canular de plus. Mais, les éléments de la gendarmerie ont tenu à suivre les traces du farceur, rapporte le quotidien Assabah qui a confirmé ces informations.

A l’aide de moyens de télécommunications sophistiqués, ils ont pu localiser la provenance de l’appel. Et c’est dans un appartement du centre-ville de la ville, qu’un suspect a été interpellé. Conduit au siège de la brigade régionale, il a été soumis à un interrogatoire serré. Il fallait en savoir plus sur ses véritables motivations et s’il était en lien avec des milieux extrémistes.

Il a été ensuite livré à la brigade criminelle de la police judiciaire de Fès. L’enquête suit toujours son cours, sous la supervision du procureur général de la cour d’appel de la capitale spirituelle.

T.J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page