Encore un terrible drame à la plage de Ain Diab

Les week-end se suivent et se ressemblent à la plage Ain Diab de Casablanca. Dimanche dernier, à 11 heures du matin, les gens se sont affolés en voyant que quatre jeunes avaient subitement disparu, emportés par les vagues qui étaient particulièrement agitées.

Au bout de 45 minutes, les quatre adolescents ont finalement été retrouvés, mais l’un d’eux ne respirait quasiment plus. Il a été repêché par des bénévoles, en l’absence de maitres nageurs. Pendant de longues minutes, et sous les regards effarés des personnes présentes, ils ont essayé, en vain de le ranimer. Mais le jeune est finalement décédé.

La protection civile est finalement arrivée une heure après le drame, alors que le jeune était déjà mort et ce sont encore une fois les bénévoles qui ont porté son cadavre en dehors de la plage. Les services de la protection civile se sont contentés de faire un petit tour en jet-ski, histoire de dire qu’ils étaient présents.

LIRE AUSSI: Le corps d’un enfant repêché à Aïn Diab (vidéos)

Questions: jusqu’à quand les jeunes Casablancais vont mourir sur cette plage? Pourquoi les autorités ne planchent pas sur ce phénomène et ne prennent pas de mesures radicales? Comment se fait-il que la protection civile, dont les locaux sont situés juste en face du drame de dimanche, mette une heure avant d’intervenir?

H.L.

LIRE AUSSI: En vidéo: plusieurs noyades à Ain Diab?


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page