En plein confinement, une autre mère de famille chassée de chez elle à Nador

Mais que prend-il donc à ces propriétaires de chasser leurs locataires en ces temps de crise? Après Khouribga, M’Diq, un troisième cas s’est produit à Nador, alors que le pays connaît un état d’alerte sanitaire et la consigne de confinement chez soi, à cause du risque de propagation du Covid-19!

Cette fois-ci, -une de trop!-, il s’agit d’une femme trentenaire, mère de 6 enfants, chassée de chez elle et obligée de passer ses nuits sous la « belle » étoile.

Fatima, dans un enregistrement vidéo, largement commenté sur les réseaux sociaux, raconte comment son propriétaire a décidé de la faire évacuer de la maison qu’elle loue car elle n’a pas pu s’acquitter de la facture d’eau.

D’un autre côté, il est utile de rappeler que le ministère la Solidarité, de la Femme, de la Famille et du Développement social a lancé une campagne dans l’objectif d’héberger les sans-abris et les personnes abandonnées par leurs proches.

Cette initiative, concernant plusieurs villes du Royaume, entre dans le cadre des mesures préventives prises par l’Etat dans le but d’endiguer le risque de propagation du nouveau coronavirus.

Larbi Alaoui (avec Khadija Chafi)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page