Emmanuel Macron en visite au Maroc: voici pourquoi

Le président français Emmanuel Macron sera en visite d’Etat au Maroc les 12 et 13 février 2020. Il s’agit de sa troisième visite au Royaume depuis qu’il a été élu en 2017.

Si le programme de la visite n’a pas été dévoilé, plusieurs médias marocains et français ont confié que Macron se rendra à Rabat pour convaincre les responsables marocains de choisir le groupe Alstom afin de s’occuper de la 2ème tranche du TGV qui reliera Marrakech et Agadir. C’est que le « China Railway Rolling Stock Corporation » (CRRC), le géant chinois du ferroviaire qui fait désormais peur en Europe, aurait fait une proposition alléchante au Maroc, ce qui n’a pas manqué d’inquiéter les Français.

Le CRRC est né en 2014 et a réalisé, trois ans après, un chiffre d’affaires de près de 26 milliards d’euros alors que Baombardier Transport, Siemnes Mobility et Alstom étaient autour des 8 milliards. Le géant chinois a déjà placé des locomotives, des tains et des métros en Argentine, au Caire, en Turquie, aux Etats-Unis, en Angla, au Brésil, au Chili, au Costa Rica, en Nouvelle Zélande, en Jamaique, en Inde…

Rappelons que le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères Jean-Baptiste Lemoyne avait annoncé la visite de Macron au Maroc lors de la 14ème Rencontre de Haut France-Maroc. Cette rencontre a permis de faire un point d’étape dans plusieurs domaines notamment politique, économique et culturel. La Rencontre a vu la participation d’une importante délégation officielle française et marocaine.

El Otmani, qui co-présidait avec le premier ministre français Edouard Philippe la 14ème Rencontre de haut niveau, a relevé dans une allocution lors de la séance plénière, que les relations entre le Royaume du Maroc et la République française “reposent sur des dimensions historiques, culturelles, et humaines” dont “nous nous devons d’en préserver le caractère singulier et exceptionnel et de continuer à le consolider”. Pour El Otmani, cette nouvelle session de la RHN est “une occasion pour affirmer, encore une fois, la nature singulière de l’amitié indéfectible et du respect mutuel qui a toujours entouré et marqué les relations bilatérales entre les deux pays”, mettant en avant la “convergence de vues entre le Royaume du Maroc et de la République française, à l’égard de plusieurs questions d’intérêt commun, qui renforce le socle de ce partenariat privilégié qui gagne en profondeur, en intensité et densité à même d’en faire une référence à l’échelle régionale”.

N.M.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page