Un émigré marocain incendie une église en Espagne

Rien ne pourra justifier une attaque contre un lieu de culte quelle que soit son appartenance. C’est un acte de grande lâcheté qui ne fait qu’attiser les haines entre les différentes communautés.

La police espagnole a procédé à l’arrestation d’un émigré marocain qui a délibérément déclenché un incendie dans une église de la ville de Navarra au nord de l’Espagne. Cet acte criminel commis sur l’église Fontias, considérée comme le plus ancien lieu de culte dans la région, fait craindre aux autorités un regain de haine envers les populations musulmanes.

D’après le journal La Gaceta, l’individu s’est introduit dans l’église à partir du toit et a mis le feu aux meubles. L’église s’est embrasée en détruisant des statues et d’autres objets de culte datant du 17e siècle. L’incendie s’est ensuite propagé au toit de l’église détruisant les ornements et les fresques symbolisant les rituels religieux du christianisme. La force du feu a même provoqué l’effondrement d’une partie de ce toit, malgré les efforts des sapeurs pompiers, alertés par le prêtre Francisco Perez Gonzalez.

Ce prêtre a exprimé sa profonde tristesse face à la destruction de son église, mais il a demandé aux fidèles de garder leur calme et leur sérénité car, d’après lui, l’essentiel est de bâtir une société de paix et de fraternité sur la terre espagnole.

Le prévenu, que la presse a qualifié de lâche en osant s’attaquer à un édifice religieux, a été présenté au juge de la ville de Navarra.

K. B.

Articles similaires

Suggestions d’articles

El Jadida: une voiture prend feu sur la voie publique (VIDEO)

Une voiture a pris feu, vendredi, à El Jadida, plus exactement à proximité de la 3ème annexe administrative.