Emigration illégale: nouveau coup de filet de la DGSN

Le service préfectoral de la police judiciaire de Tanger a démantelé, jeudi matin, un réseau criminel impliqué dans l’organisation d’opérations d’émigration clandestine contre des sommes d’argent et la traite d’êtres humains, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Les investigations menées dans le cadre de cette affaire ont permis l’arrestation de trois individus ainsi que du propriétaire d’une maison dans laquelle se trouvaient 17 candidats à l’émigration, dont 14 de nationalité algérienne, précise un communiqué de la DGSN.

Les éléments de police ont saisi lors des perquisitions des passeports et des cartes d’identité algériens, des gilets de sauvetage, un coutelas, un gonfleur de zodiacs, des téléphones portables, ainsi que des sommes d’argent en devises nationale et européenne et deux voitures soupçonnées d’être utilisées dans le transport des candidats à l’émigration illégale, souligne la même source.

Une enquête a été ouverte sous la supervision du parquet compétent pour déterminer tous les actes criminels attribués aux mis en cause, ainsi que les ramifications éventuelles de ce réseau aux niveaux national et international, conclut le communiqué.

S.L. avec MAP

Articles similaires

Suggestions d’articles

40 nouveaux décès au Maroc: la répartition par régions (Covid-19)

2.552 nouveaux cas d'infection au coronavirus (Covid-19) et 2.318 guérisons ont été enregistrés au Maroc au cours des dernières 24 heures.