Émigration clandestine: la situation se corse à Martil

La marine royale en collaboration avec la gendarmerie royale a fait avorter une opération d’émigration clandestine à partir de la plage de Martil, indique dimanche un communiqué de l’État-Major Général des Forces Armées Royales.

En effet, une unité combattante de la Marine royale opérant en Méditerranée a procédé dans la nuit du 22 au 23 septembre 2018 à des poursuites d’une embarcation de très grande vitesse, qui tentait de rejoindre la plage de Martil pour récupérer des candidats à l’émigration clandestine, souligne la même source.

La coordination entre cette unité et deux embarcations rapides de la gendarmerie royale l’ont contrainte à prendre la fuite vers le large, ajoute le communiqué, précisant qu’aucun candidat à l’émigration clandestine n’a pu être embarqué.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page