Embouteillages monstres: le ras-le-bol des habitants de Dar Bouazza

« C’est devenu une catastrophe, on ne peut plus endurer cela », nous déclare un habitant de Dar Bouazza. « Cela fait 5 ans que je me suis installé ici pour vivre loin du stress de Casa. Mais avec les embouteillages, j’arrive très tard chez moi… », se plaint notre source.

La circulation sur la route de Dar Bouazza devient de plus en plus infernale et la situation ne fait qu’empirer selon les habitants qui ont décidé de s’adresser au gouverneur de la Province de Nouacer-Casablanca dans une pétition.

« Les habitants de Dar Bouazza réclament leur voie d’aménagement », indique le document qui exige « le déploiement  des mesures et directives nécessaires pour le lancement des travaux des voies d’aménagement additionnelles prévues pour relier la région de Dar Bouazza à Casablanca ».

Les prévisions des auteurs de la pétition sont inquiétantes: « Les projets en cours d’achèvement, autorisés et en cours d’autorisations risquent d’augmenter de 50% le flux de la voie existante », peut-on lire. Tandis que les campus et centres estudiantins destinés à des milliers d’étudiants, ne vont rien arranger à la situation. « Si rien n’est fait, ce sera une véritable catastrophe dans les années à venir au niveau de la circulation », affirme notre source. « Avec les projets immobilier, l’école belge, l’école Georges Washington… que va-t-il se passer? »

Un comité restreint des représentants de Dar Bouazza est en train de se constituer. Une audience est demandée au gouverneur de la région afin de trouver une solution.

M.D.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page