El Youssoufi et Lakhdar Brahimi au chevet des relations maroco-algériennes

Pour ranimer les relations maroco-algériennes, des discussions informelles sont entamées par deux figures de proue dans le cadre d’une diplomatie parrallèle.

Des médias ont relaté, ces dernières semaines, des rencontres officieuses entre l’ex-premier ministre Abderrahmane El Youssoufi et l’ex-ministre des affaires étrangères de l’Algérie Lakhdar Brahimi. Ces deux personnalités, qui se connaissent depuis l’époque coloniale, se concertent régulièrement au sujet des relations maroco-algériennes qui traversent depuis des décennies des crises profondes, notamment à cause du soutien d’Alger au Polisario. Les deux hommes essaient, chacun de son côté, de dégager un terrain d’entente entre les deux pays, en dehors de la question du Sahara marocain qui les sépare et dont le règlement est supervisé par les Nations unies.

L’idée de cette initiative est venue lors de la visite de Lakhdar Brahimi au Maroc, invité par Abderrahmane El Youssoufi à participer au colloque sur le cinquantenaire de la disparition de Mehdi Ben Barka. Selon certaines sources, le roi Mohammed VI aurait reçu, à cette occasion, Lakhdar Brahimi en compagnie d’El Youssoufi.

Et les observateurs n’ont pas manqué de relever que le dernier discours royal prononcé à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, avait mis l’accent sur la solidarité agissante entre les peuples marocain et algérien, puisque l’Algérie commémore également, le 20 août, la journée du Moujahid (le résistant).

T. J.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page