El Ouardi oblige 900 médecins spécialistes à démissionner

A quelques semaines de la fin du mandat de Houcine El Ouardi à la tête du ministère de la santé, les choses semblent s’acheminer vers un scénario catastrophe. Le chef du gouvernement a beau dire que ce ministre est le meilleur de tous, toujours est-il que les scandales et les mouvements de protestation se suivent et se ressemblent.

Après la menace des professeurs de boycotter les délibérations et de déclencher une grève à la prochaine rentrée universitaire à cause du projet de fusion des facultés de médecine, de pharmacie et de médecine dentaire, voilà que 900 médecins du secteur public ont déposé leurs démissions.

Ces cadres reprochent au ministre de la santé de sacrifier le service public et d’obliger les citoyens à se diriger vers  le secteur privé. En effet, souligne le syndicat autonome des médecins du secteur public, El Ouardi a fait voter une loi qui ouvre grande la porte au capital pour investir dans ce secteur, dans une démarche qui favorise l’incursion des lobbies qui vont «se sucrer» sur le dos des Marocains et transformer la santé en «une poule aux œufs d’or».

M.D


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page