El Othmani: « les administrations qui éditent des documents en français violent la loi »

Le Chef du gouvernement Saadeddine El Othmani a adressé une note aux ministres et aux secrétaires d’Etat, pour leur rappeler que l’utilisation des langues arabe et amazigh dans les administrations publiques est obligatoire.

Dans sa lettre, il a assuré que les administrations publiques, les communes et les institutions doivent obligatoirement utiliser ces deux langues dans leurs documents, leurs contrats, leurs notes et leurs décisions.

El Othmani a également précisé que le projet de loi sur le Conseil national des langues et de la culture marocaine qui a été soumis au Parlement est en cours d’examen. Et d’ajouter que plusieurs institutions publiques n’appliquent toujours pas cette règle, engendrant ainsi de grosses pertes financières pour l’Etat.

«La justice marocaine estime que les services publics qui éditent des documents en langue étrangère violent la loi, d’autant plus que le français, l’anglais ou autre ne sont pas les langues officielles du Royaume», a jugé le Chef du gouvernement.

S.L.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page