El Jadida: les parents de l’enfant violé avec “20 dirhams” témoignent (VIDEOS)

Les faits se sont déroulés la semaine dernière dans l’un des douars de la commune Oulad Frej, dans les environs d’El Jadida. Un enfant a été sauvagement violé par un individu, qui n’a toujours pas été interpellé.

Face à cette situation, le père de la victime proteste vigoureusement contre le laxisme des autorités. “On pensait que les éléments de la gendarmerie royale avaient arrêté le mis en cause, mais nous étions surpris de le voir circuler librement dans le douar”, a-t-il dit au micro de Le Site Info, précisant que l’examen de l’affaire de son fils a été reporté au 4 octobre prochain.

“Je préfère mourir que de voir l’agresseur de mon fils libre”, a-t-il affirmé, la voix brisée.

De son côté, la mère de l’enfant a relaté les circonstances du viol. “Une agression sauvage qui a eu lieu à proximité de la vallée”, a-t-elle indiqué.

“Mon fils tremblait de peur. J’ai eu des doutes, d’autant plus qu’il ne pouvait pas s’asseoir normalement”, a-t-elle ajouté en larmes.

“Il m’a violé puis m’a donné 20 dirhams”, a affirmé quant à lui l’enfant victime de cette agression sexuelle.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Une affaire de séquestration et de viol avec violence mobilise la DGSN

Le prévenu a été remis à la brigade de la police judiciaire de Sefrou pour les besoins de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent.