El Jadida: l’affaire des 63 étudiants ayant obtenu la note de zéro débarque au Parlement

L’affaire des 63 étudiants, en quatrième année option Langue et lettres arabes, à la faculté des Lettres et des Sciences humaines de la ville d’El Jadida, Université Chouaib Doukkali, ayant obtenu la note de zéro, continue à faire couler beaucoup d’encre et continue à connaître de nouveaux rebondissements.

A ce sujet, le député du groupe parlementaire du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), Moulay Mehdi Fatimi, a adressé une question écrite au ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation, Abdellatif Miraoui.

Cette note de zéro, obtenue par 63 étudiants, est éliminatoire et cela a suscité l’indignation des concernés qui vont rejoindre les rangs des étudiants voués à l’échec, a souligné le député du parti du Livre. De même, a-t-il ajouté, qu’une année supplémentaire dans leur cursus universitaire va leur coûter l’exclusion de la faculté, au cas où ils auraient achevé le nombre d’années d’études qui leur est permis.

Moulay Mehdi Fatimi s’est donc interrogé sur les mesures que compte prendre le ministre de tutelle afin « de sauver ce qui peut encore l’être », et ce, par une enquête diligentée par la faculté à même de déterminer les circonstances exactes de cette affaire. A l’instar de ce qu’entreprennent toutes les facultés quand il s’agit de l’attribution de la note éliminatoire de zéro point, synonyme d’échec universitaire pour une grande frange d’étudiants, a précisé le député PPSiste.

L.A.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page