El Jadida: acquittement d’un mari accusé d’avoir tué sa femme

Le procureur général avait poursuivi le présumé coupable, après son interpellation par la police judiciaire, pour l’assassinat de sa femme avant de l’avoir jetée du deuxième étage du domicile conjugal,

Cependant, la défense de l’accusé avait demandé un complément d’enquête et l’audition des témoins du drame qui ont tous assuré que la victime souffrait de dépression. De même que la propre soeur de la victime a présenté un témoignage écrit, attestant que cette dernière était malade et avait déjà auparavant essayé de se suicider en avalant un produit toxique.

Que dit le rapport de la police judiciaire? Il en ressort, rapporte le quotidien Assabah, que la victime, maman de deux filles, a chuté du deuxième étage de chez elle, sis à Hay Salam a Azzemour et le mari a été accusé d’avoir mis fin à la vie de sa femme. Les premières investigations ont révélé qu’une dispute, ce matin-là, avait eu lieu entre les deux époux. Après cela, vers midi, la femme est montée sur la terrasse pour étendre son linge. Et c’est peu après que sa belle -mère a entendu le bruit  d’une chute. En regardant par la fenêtre, elle dit avoir vu le corps gisant sur le sol.

De son côté, le mari a avoué les disputes répétées et les scènes de ménage du couple. Sa femme, selon lui, souffrait de dépressions chroniques et, le jour du drame, une dispute a été déclenchée car elle a essayé de violenter l’une de leurs filles. Le mari, toujours selon ses dires, s’est interposé et a donné une gifle à son épouse après que les deux en étaient venus aux mains. Vers 13h,  sa femme est montée à la terrasse alors qu’il est resté en compagnie des enfants. Entendant un bruit sourd, il est sorti et a découvert sa femme gisant dans le sang, toujours d’après l’enquête. Il a alors essayé de lui porter secours puis il a alerté la police judiciaire qui a fait appel à une ambulance. Transférée à l’hôpital régional d’El Jadida, la victime y est restée une semaine avant de décéder.

S’appuyant sur les différents témoignages  concordants, dont celui accablant de la propre soeur de la victime, concernant ses multiples tentatives de suicide, le tribunal d’El Jadida a décidé l’acquittement pur et simple de l’accusé, selon l’article 392 du Code pénal marocain.  Le tribunal a aussi décidé que  les frais de justices seront supportés par l’Etat marocain.

L.A.

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

Terrible accident sur l’autoroute Marrakech-Agadir

Un terrible accident s’est produit dans la nuit du mardi au mercredi sur l’autoroute Agadir-Marrakech, au niveau de la région d’Amskroud.