Dysfonctionnement sécuritaire à l’aéroport de Tanger

La Brigade nationale de la police judiciaire diligente une enquête, depuis le début de la semaine en cours, sur un dysfonctionnement sécuritaire à l’aéroport Ibn Batouta de Tanger, selon des sources du quotidien Al Massae de ce vendredi 17 novembre. Ladite enquête concerne un inconnu, sans billet d’avion, qui accompagnait une famille afghane en partance pour la France.

Les caméras de surveillance ont montré que les quatre Afghans, qui étaient munis de billets de voyage à l’origine douteuse, ont pu quitter le territoire national, à destination de l’aéroport Charles de Gaulle. Une personne, sans billet d’avion, les avait accompagnés, du portique d’entrée de l’aéroport tangérois au guichet d’enregistrement des bagages, jusqu’à la zone d’embarquement et a pu quitter les lieux.
La Brigade nationale de la police judiciaire a entendu plusieurs policiers travaillant au sein de l’aéroport Ibn Batouta, dont l’adjoint du chef de la sécurité, à propos de cette faille sécuritaire. Le journal ajoute, toujours selon ses sources, que ce qui s’est passé enfreint les fermes directives de la Direction générale de la sécurité nationale (DGSN) exigeant que nul ne peut accéder aux aéroports marocains sans billet de voyage, comme aucun employé ne peut y accéder sans macaron.
Al Massae rappelle, enfin, que Abdellatif Hammouchi avait limogé le directeur de la sécurité de l’aéroport Mohammed V de Casablanca, il y a quelque temps à cause d’un dysfonctionnement similaire à celui constaté à Tanger.
Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page