Dysfonctionnement dans des villas? La CGI fait une mise au point

Suite à la parution d’un article dans la presse écrite et électronique le 11 octobre 2019, faisant état de plusieurs villas construites par la CGI dans le cadre du programme Bades à Al Hoceima qui ne sont pas raccordées au réseau d’assainissement et au vu du caractère non véridique de ces informations, la CGI a apporté des éclaircissements pour mieux informer l’opinion publique sur l’authenticité des faits, et lever toute confusion.

Dans un communiqué parvenu à Le Site info, la CGI indique que “l’acquéreur d’un appartement de la tranche 1 de Bades a fait une réclamation concernant un dysfonctionnement dans son réseau d’assainissement. La résidence où se situe ledit appartement a été livrée en 2013, et toutes les réclamations des acquéreurs dans le cadre du Service Après-Vente (SAV) avaient été prises en charge par la CGI depuis quelques années déjà. L’appartement en question était inoccupé et son propriétaire en a pris possession récemment”.

“En dépit de l’ancienneté de la livraison de cette résidence, la CGI a rapidement pris les mesures nécessaires pour remédier au problème signalé sans aucune prise en charge par l’acquéreur, et ce bien avant que la presse ne diffuse les articles cités”, peut-on lire. Par ailleurs, il y a lieu de signaler qu’il s’agit d’un appartement et non de plusieurs villas comme rapporté par la presse.

Le problème dont les articles font état est un cas isolé qu’il ne convient pas de généraliser et qui a été traité par la presse sans la mesure de rigueur que requiert le traitement journalistique. Aussi, aucun contact ni avec la CGI ni avec la Caisse de Dépôt et de Gestion n’a été entrepris par les auteurs de l’article contrairement à ce qui a été rapporté.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Al Hoceïma: deux véhicules prennent feu, la police mobilisée

Deux véhicules ont pris feu, tôt mercredi matin, sur l'avenue Moussa Ibn Noussair, quartier El Menzeh, à Al Hoceïma.