Du nouveau dans l’affaire du reportage sur la prostitution des mineures à Marrakech

Juste après la diffusion sur les réseaux sociaux de la vidéo du documentaire filmé par le journaliste italien Luigi Pelazza au sujet de la prolifération du phénomène de la prostitution des mineurs à Marrakech, les autorités de la préfecture de police se sont mobilisées pour identifier les personnes montrées dans cette production.

Une enquête a été ouverte et a conduit à l’interpellation de six personnes ayant figuré sur ledit enregistrement, notamment en proposant leurs services aux touristes présumés pour s’offrir des moments de plaisir avec des filles mineures.

Filmé à l’insu des autorités, ce documentaire a choqué les Marocains qui ont découvert un phénomène largement répandu dans la ville ocre et entretenu par des réseaux spécialisés de proxénètes et d’entremetteuses.  Des centaines d’internautes ont alors demandé à ce qu’une enquête soit ouverte et les personnes impliquées dans cette traite soient punies.

A rappeler que Luigi Pelazza a récemment été expulsé du Maroc vers Francfort sur une décisiondu ministère de l’intérieur après avoir été surpris en train de filmer sans autorisation préalable. Mais, il a réussi quand même à déjouer la vigilance de la police en dissimulant l’enregistrement qu’il a diffusé sur une grande chaîne de télévision du groupe de Silvio Berlusconi.

H.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page