Du nouveau dans l’affaire du pédophile français à Fès

L’affaire a suscité l’indignation de tous les Marocains. Il y a quelques jours, la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a fait savoir qu’un touriste français de 58 ans soupçonné d’agressions sexuelles sur deux filles mineures a été arrêté.

Mercredi 10 janvier, le juge de la Cour d’appel de Fès a renvoyé le dossier au 17 du mois courant. Dans ce contexte Najia Adib, présidente de « Touche pas à mes enfants » , a déclaré à Le Site info que l’association « se porte  partie civile dans cette affaire ».

Adib qui était présente au procès, a déclaré que l’état des filles est celui, « de n’importe quelle femme ou enfant qui aurait été violé à maintes reprises ». La présidente de « Touche pas à mon enfant » a affirmé par la suite qu’après avoir rencontré des habitants du voisinage, elle a appris que le pédophile aurait commis d’autres agressions.

Notons que cette affaire, qui secoue depuis plusieurs jours la ville de Fès, a suscité l’indignation de plusieurs associations. Des marches et des manifestations ont été organisées à travers le Royaume.

F.R.

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page