Du nouveau dans l’affaire du Français poursuivi à Marrakech

©DR

Le citoyen français qui avait humilié le drapeau marocain lors d’une cérémonie privée sera déféré lundi 10 septembre devant le parquet près le tribunal de première instance de Marrakech.

Selon une source de Le Site Info, le mis en cause, dont la vidéo a créé un tollé sur les réseaux sociaux, est poursuivi en état de liberté après avoir payé 10.000 dirhams de caution, ajoutant que son procès s’ouvrira lundi prochain.

Pour rappel, le Français a été arrêté mercredi 5 septembre et son passeport lui a été retiré pour avoir perpétré des actes suggestifs qui méprisent le drapeau national. Il a reconnu les faits pendant l’interrogatoire de la police et expliqué que la vidéo a été filmée lors de son mariage organisé fin août à Marrakech.

Agé de 61 ans, il occupe depuis 2012 le poste de chef cuisinier dans un célèbre restaurant de Guéliz, dans la ville ocre.

Ce qu’il risque

Selon la Loi n°73-15 modifiant et complétant certaines dispositions du code pénal, est puni d’un emprisonnement de six mois à deux ans et d’une amende de 20.000 à 200.000 dirhams ou de l’une de ces deux peines seulement quiconque «porte atteinte à la religion islamique, au régime monarchique ou incite à porter atteinte à l’intégrité territoriale du Royaume».

La peine encourue est portée à deux ans à cinq ans d’emprisonnement et une amende de 50.000 à 500.000 dirhams ou à l’une de ses peines seulement lorsque ces actes «sont commis soit par discours, cris ou menaces proférés dans les lieux ou réunions publics, ou par affiches exposées aux regards du public soit par la vente, la distribution ou tout moyen remplissant la condition de publicité y compris par voie électronique, sur papier et par voie audiovisuelle».

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: le temps qu’il fera ce samedi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du samedi 29 février 2020, établies par la Direction de la météorologie nationale.