Du nouveau dans l’affaire de l’agression sexuelle de Benguérir

L’affaire de l’agression sexuelle de Benguérir continue de faire parler. Selon des sources de Le Site info, Khaoula, la jeune victime de la tentative de viol, a refusé de consulter un médecin pour suivre son état psychologique.

La jeune fille a ainsi décliné la proposition formulée par plusieurs associations dans le but de lui assurer un soutien psychologique, surtout après la diffusion en masse de la vidéo de son agression sur les réseaux sociaux.

Rappelons par ailleurs que la Cour d’appel de Marrakech avait décidé, le 5 avril dernier, le report au 26 du même mois du procès de l’agresseur de Khaoula. Le juge avait décidé de reporter l’examen de cette affaire, où deux autres personnes sont poursuivies pour « complicité de viol » et « non-dénonciation de crime « , pour permettre aux avocats de la défense de mieux préparer le dossier de ce procès.

Pour rappel, une vidéo d’une rare violence, montrant un jeune homme en train d’agresser sexuellement une fille en plein jour sur la voie publique, avait créé un tollé sur les réseaux sociaux au Maroc. Le mis en cause, un jeune de 21 ans habitant du Douar Kdaoua, dans la région de Bouchane (Benguérir), avait été arrêté au lendemain de la diffusion de la vidéo sur la toile. Deux autres suspects ont été interpellés quelques jours plus tard.

K.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc/Covid-19: les cas actifs regroupés à Benslimane et Benguérir

Les cas actifs Covid-19 et les futurs cas positifs dépistés seront regroupés au sein de deux structures sanitaires spécialisées, localisées respectivement à Benslimane et Ben Guérir.