Du nouveau dans l’affaire de la femme enceinte décédée à Larache

La mort d’une jeune femme et de son nouveau-né, dans un hôpital de la ville de Larache, est due à une négligence du personnel médical. C’est ce que révèlent les premiers éléments de l’enquête diligentée par le ministère de la Santé.

Selon une source au sein du département d’Anass Doukkali, un médecin et deux sages-femmes seront traduits devant le conseil de discipline. Leur responsabilité dans ce drame étant établie, précise la même source.

Rappelons que le ministère avait annoncé, samedi dernier, avoir ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès d’une femme enceinte à l’hôpital provincial de Larache où elle a été admise pour accouchement.

Selon un communiqué de son département, le ministre de la Santé avait donné ses instructions pour qu’une enquête soit menée afin de définir les responsabilités une fois établie la thèse d’une erreur médicale ou de négligence lors de la prise en charge de cette femme. Cette dernière est décédée à l’hôpital provincial de Larache jeudi, la veille de son transfert de l’hôpital local de Ksar El Kébir pour accouchement, précise la même source.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Larache: les habitants indignés par le massacre de chiens errants

Des habitants de Larache ont exprimé leur indignation après que les autorités de la ville ont abattu près de 80 chiens errants de manière qualifiée de "barbare".