Du nouveau dans l’affaire de la femme enceinte décédée à Ksar El Kebir

Le ministère de la Santé a annoncé, ce vendredi, avoir ouvert une enquête pour déterminer les circonstances du décès d’une femme enceinte, dans une clinique privée de Ksar El Kebir où elle a été admise pour accouchement.

Selon un communiqué de son département, le ministre de la Santé, Anass Doukkali, a donné ses instructions pour qu’une enquête soit menée afin de définir les responsabilités une fois établie la thèse d’une erreur médicale ou de négligence lors de la prise en charge de cette femme.

La victime qui a subi une césarienne a souffert d’une hémorragie que les médecins ont échoué à contrôler, suite à quoi elle a perdu la vie, précise-t-on de même source. Après avoir présenté ses sincères condoléances et sa profonde sympathie à la famille de la défunte, le ministère a affirmé qu’il prendra les mesures qui s’imposent conformément aux conclusions de l’enquête.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Un inspecteur de police menacé devant chez lui à Ksar El Kébir (DGSN)

Le suspect a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent.