Du nouveau dans l’affaire de Khadija, « la fille aux tatouages »

La Cour d’appel de Béni Mellal a ordonné, ce lundi 25 avril, le report du procès des violeurs de Khadija Okarrou, surnommée « la fille aux tatouages », victime d’un terrible calvaire dont les échos sont parvenus aux niveaux national et international, a appris Le Site info de source concordante.

Le procès a donc été reporté à la date de 30 mai prochain, a ajouté la même source, tout en précisant qu’il ne s’agit pas du premier report de l’examen de ce dossier connaît. Et de poursuivre que c’est l’absence de la défense de la victime qui explique ce nouveau report, alors que les individus impliqués dans cette affaire, tous en état de détention, ont répondu présent via la technique de visioconférence.

A rappeler que la Cour d’appel de Béni Mellal avait prononcé une peine d’emprisonnement ferme de 226 ans pour 14 mis en cause impliqués dans l’affaire de Khadija Okarrou, adolescente de 17 ans au moment des faits. Ainsi, 11 accusés avaient écopé de 20 ans pour chacun d’eux, alors que l’accusé mineur avait écopé d’une peine d’emprisonnement de 3 ans. Deux mis en cause, en liberté provisoire, avaient été condamnés, l’un à 2 ans de prison ferme et l’autre à 1 an avec sursis.

La même Cour d’appel avait ordonné des dommages et intérêts de 200.000 DH au profit de la victime à 15 mis en cause impliqué dans le dossier dit « affaire de la fille aux tatouages », dans un procès ayant duré plus de 3 ans avant que les verdicts précités ne soient prononcés.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page