Les droits des enfants migrants au cœur de la politique migratoire du Maroc (VIDEO)

A l’occasion de la tenue du Forum Global sur la Migration et le Développement qui se tient à Agadir, le ministère délégué chargé des Marocains Résidents à l’Etranger et des Affaires de la Migration, l’Union européenne au Maroc et l’UNICEF, ont présenté le jeudi 21 juin à Agadir « Hijra wa Himaya ».

Il s’agit d’un nouveau projet qui a pour objectif d’assurer aux enfants migrants au Maroc un meilleur accès à leurs droits. Les enfants migrants au Maroc représentent environ 10% de la population migrante, dont 35% sont des filles.

2.000 enfants migrants accompagnés et non accompagnés, y compris les enfants victimes de traite, vont ainsi bénéficier de services qui seront renforcés à travers « Hijra wa Himaya », en particulier dans les régions de l’Oriental et Tanger – Tétouan – Al Hoceima.

« Le Maroc s’est lancé depuis 2013 dans une politique migratoire humaniste que nous sommes heureux d’appuyer », a déclaré à cette occasion Claudia Wiedey, ambassadeur de l’Union européenne Maroc. « Aujourd’hui, nous nous associons à l’UNICEF avec  Hijra wa Himaya afin de garantir aux enfants migrants, quel que soit leur statut légal, un accès équitable à l’éducation, aux soins de santé, à une prise en charge sociale et judiciaire et à un hébergement d’urgence approprié ».

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont interpellé, vendredi, trois individus âgés entre 21 et 32 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de vol, coups et blessures ayant entraîné la mort et dissimulation d'objets issus d'un crime.