Les droits des enfants migrants au cœur de la politique migratoire du Maroc (VIDEO)

A l’occasion de la tenue du Forum Global sur la Migration et le Développement qui se tient à Agadir, le ministère délégué chargé des Marocains Résidents à l’Etranger et des Affaires de la Migration, l’Union européenne au Maroc et l’UNICEF, ont présenté le jeudi 21 juin à Agadir “Hijra wa Himaya”.

Il s’agit d’un nouveau projet qui a pour objectif d’assurer aux enfants migrants au Maroc un meilleur accès à leurs droits. Les enfants migrants au Maroc représentent environ 10% de la population migrante, dont 35% sont des filles.

2.000 enfants migrants accompagnés et non accompagnés, y compris les enfants victimes de traite, vont ainsi bénéficier de services qui seront renforcés à travers “Hijra wa Himaya”, en particulier dans les régions de l’Oriental et Tanger – Tétouan – Al Hoceima.

“Le Maroc s’est lancé depuis 2013 dans une politique migratoire humaniste que nous sommes heureux d’appuyer”, a déclaré à cette occasion Claudia Wiedey, ambassadeur de l’Union européenne Maroc. “Aujourd’hui, nous nous associons à l’UNICEF avec  Hijra wa Himaya afin de garantir aux enfants migrants, quel que soit leur statut légal, un accès équitable à l’éducation, aux soins de santé, à une prise en charge sociale et judiciaire et à un hébergement d’urgence approprié”.

Suggestions d’articles

Tétouan: décès de l’écrivain Mohcine Akhrif électrocuté

Le poète et écrivain Mohcine Akhrif est décédé suite à un choc électrique pendant qu’il animait une conférence.