Droits des enfants: le triste bilan du Maroc

L’organisation des droits de l’enfant Kids Rights a encore une fois relégué le Maroc au bas du classement des droits de l’enfant.

En effet, notre pays a été classé 74e au niveau mondial et 9e au niveau régional dans un classement incluant 18 pays du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord.

Selon le site arabophone Hespress, ce classement concerne l’ensemble des pays membres de l’ONU ayant signé l’accord des droits de l’enfant. Cet accord se base sur cinq axes principaux.

Le premier est le droit à la vie et prend notamment en considération l’espérance de vie à la naissance des bébés.

Le deuxième est le droit à la santé. Il s’intéresse à la proportion des enfants âgés de moins de 5 ans souffrant d’une insuffisance de poids, à la population ayant accès à l’assainissement et à celle ayant accès à d’eau potable.

Le troisième axe et le droit à l’enseignement. Il se penche sur le pourcentage d’inscriptions dans le primaire, sur celui de l’accès au collège et sur celui des élèves qui atteignent le baccalauréat.

Le droit à la protection est le quatrième axe pris en considération par cette étude. Il concerne la proportion des naissances d’enfants de parents mineurs et l’enregistrement des nouveaux-nés.

Le dernier axe concerne le contexte général des droits de l’enfant. Ce volet étudie les possibilités de partenariat entre l’état et les associations civiles pour la protection des droits de l’enfance et le niveau de respect de la réglementation internationale.

La Tunisie arrive en tête des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord et 10e au niveau mondial. L’Egypte a été classé 34e, la Jordanie 46et l’Algérie 66e.

S.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page