Driouch: pourquoi la famille d’Ikhlass refuse de l’enterrer

Disparue depuis près de 3 semaines, la petite Ikhlass a été retrouvée morte mardi 22 janvier dans une forêt de la région de Driouch. Selon une source associative de Le Site info, sa famille, qui habite à Douar d’Ikrdouhen, dans la commune d’Azalaf, refuse catégoriquement de l’enterrer avant la sortie des résultats de l’autopsie.

Cette dernière se dit d’ailleurs surprise par la découverte du corps sans vie de leur fille dans un lieu qu’elle avait  minutieusement fouillé il y a près d’une semaine en compagnie des autorités locales.

La même source précise que la mort de la petite daterait de quatre jours, ce qui pose plusieurs questions sur les circonstances, les tenants et les aboutissants de cette macabre découverte.

Si le mystère du drame reste entier, certains médias annoncent que l’affaire serait liée à une affaire de sorcellerie. Le parquet compétent a d’ailleurs placé en garde à vue un individu soupçonné d’avoir commis ce crime crapuleux.

Il est à noter que le corps de la victime est actuellement dans la morgue de l’hôpital de Driouech en attendant la présentation du rapport du médecin légiste.

Aymane A.K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Non, cette jeune fille n’a pas été assassinée par un Saoudien à Marrakech

Depuis quelques heures, plusieurs pages sur Facebook diffusent des informations selon lesquelles une jeune Marocaine, âgée de 22 ans, aurait été tuée par un ressortissant saoudien à Marrakech.