Drame sur le vol Conakry-Casablanca: les précisions de la RAM

Une personne a été retrouvée morte dans la trappe du train d’atterrissage de l’avion qui effectuait, dans la nuit de dimanche à lundi, le vol entre Conakry (Guinée) et Casablanca, confirme la RAM dans un communiqué parvenu à Le Site info. L’information avait été révélée dans la matinée.

« Visiblement, l’homme d’origine subsaharienne avait accédé à la piste de l’aéroport de Conakry en enfreignant les règles de sécurité en vigueur, avant de se dissimuler dans la trappe du train d’atterrissage de l’avion. Il est décédé dès le décollage de l’avion », indique la RAM.

C’est à l’aéroport de Casablanca à l’atterrissage de l’avion, tôt le matin ce lundi 30 septembre, que le corps du défunt a été découvert. Une enquête a été ouverte pour définir les circonstances exactes de ce drame, conclut la même source.

Articles similaires

Suggestions d’articles

La Royal Air Maroc annonce quatre nouvelles lignes

Royal Air Maroc renforce son programme de vols internationaux au départ et vers Tanger. Les détails.