Drame du petit Rayan: les Marocains lancent un appel

Suite au décès tragique du petit Rayan après des jours au fond d’un puits de 32 mètres de profondeur aux environs de Chefchaouen, plusieurs voix se sont élevées afin de reboucher les puits abandonnés situés dans les zones rurales.

Des acteurs associatifs ont mis en garde contre le risque qu’un drame similaire ne se répète, à cause de la présence de nombreux puits abandonnés, qui constituent un véritable danger pour les enfants.

Les mêmes voix appellent les autorités à donner des instructions strictes pour les fermer dans les plus brefs délais, et procéder à la pose de clôtures et de grillages au niveau des puits opérationnels.

À ce propos, le militant associatif à Larache, Mohamed Belmhidi, a affirmé qu’un puits non protégé, situé au quartier Al Manar 1, risque de causer un terrible drame si les autorités ne prennent pas les mesures nécessaires.

M.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page