Drame d’Imlil: les derniers éléments de l’affaire

Vaste coup de filet des autorités marocaines après le meurtre de deux touristes scandinaves dans la région d’Imlil. En effet, un bilan provisoire fait état de 19 individus interpellés pour leurs relations présumées avec cet acte terroriste, a appris Le Site info de source sûre.

Quelques heures après le drame, quatre présumés coupables, qui avaient filmé une vidéo où ils prêtaient allégeance au groupe Etat Islamique, avaient été arrêtés à Marrakech.

Les jours qui ont suivi ce crime crapuleux, le BCIJ a encore annoncé l’arrestation de 15 individus à Casablanca, Marrakech, Essaouira, Sidi Bennour, Tanger et Chtouka Ait Baha  qui seraient également impliqués dans le meurtre des deux touristes.

La même source a assuré que cette vague d’arrestations n’est en aucun cas similaire à celle qui a suivi les attentats du 16 mai 2003, affirmant que la situation est sous contrôle.

Ces dernières arrestations avaient permis la saisie d’un matériel électronique, un fusil de chasse sans permis, des armes blanches, des lampes torches, des jumelles, une tenue militaire et des produits de base qui entrent dans la fabrication d’explosifs puissants.

Rappelons que deux ressortissantes scandinaves ont été tuées à l’arme blanche d’une manière bestiale durant la nuit du dimanche au lundi 17 décembre.

Aymane A.K

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nadia Fettah répond à Emmanuel Macron

La ministre du Tourisme, de l'artisanat, du transport aérien, et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, a affirmé que le Maroc s'est mobilisé pour faciliter le retour des touristes étrangers se trouvant au Maroc vers leurs pays.