Drame d’Imlil: le BCIJ arrête d’autres suspects

Le Bureau central d’investigation judiciaire a interpellé les 20 et 21 décembre 9 individus à Marrakech, Essaouira, Sidi Bennour, Tanger et Chtouka Ait Baha  qui seraient impliqués dans le meurtre, lundi 17 décembre, des deux touristes, l’une de nationalité norvégienne et l’autre danoise, dans la région d’Imlil.

Ces nouvelles arrestations rentrent dans le cadre de l’enquête menée sous la supervision du parquet compétent pour élucider les tenants et les aboutissants de cette affaire qui a secoué le Maroc.

Cette opération a permis la saisie d’un matériel électronique, un fusil de chasse sans permis, des armes blanches, des lampes torches, des jumelles, une tenue militaire et des produits de base qui entrent dans la fabrication d’explosifs puissants.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Après la baisse des cas de covid-19: destruction des blocs de béton à Tanger

Les autorités locales ont levé mercredi soir les barrages en béton qui étaient érigés dans certains quartiers-cluster de la commune Charf-Mghougha, à Tanger.